Responder

Recherche acte naissance Raunier Annie née en 1902 vers le caylar

nbernad
nbernad
Mensajes: 6480
cvanklaveren escribió:
08 Julio 2020, 10:35
je vais finir par croire que Gabriel et Annie, contrairement à l'idée reçue par la famille, sont nés en Suisse !!!
Et ce n'est peut-être pas une hypothèse à négliger ;)
Nadine

"Si la vie est éphémère, le fait d'avoir vécu une vie éphémère est un fait éternel. ": Vladimir JANKELEVITCH
" L'avenir est un présent que nous fait le passé. " André MALRAUX

bp1055
female
Mensajes: 19
Árbol : Gráfico
Ver su árbol genealógico
Merci à vous tous
Mon ami Jean Mottier en à parlé à son oncle qui pense finalement que la grand mère est bien née en suisse. La piste du Léopold raunier semble la bonne. Je vous transférerai l acte de mariage et des papiers détenus par l oncle des que possible.
Pour la petite histoire , Annie Raunier la grand mère a du vendre sa maison toute jeune, qui était le château de muzot, ou l écrivain rilke à séjourner.
Ils ont du se croiser. ..

lylybeth
female
Mensajes: 1184
Feuille commerciale de Sierre et du district, 4 October 1923
Bazar du Château - Sierra
Mademoiselle A . Raunier porte à la connaissance de son honorable clientèle et du public de Sierre et environs , qu en date du ler octobre elle a remis son commerce à Mademoiselle M . Thévenaz . En remerciant ses fidèles clients , elle leur recommande de porter sur son successeur la confiance quils lui ont témoignée jusquà ce jour . A . RAUNIER . Mademoiselle Thévenaz se référant à l annonce ci-dessus se recommande à la bienveillance du public de Sierre et des environs ; elle sefforcera de mériter la confiance qu elle sollicite

A de Annie ?

Journal et feuille d’avis du Valais, 5 May 1917
Loèche-les-Bains
Magasin de bazar et coiffeur , bien situé . Conviendrait pr tout òommterce , ainsi qu un appartement meublé . A la . mème adresse , à Jouer à Sierre deux grands dépóts . Sadresser à Mme veuve RAUNIER , Sierre

Feuille commerciale de Sierre et du district, 19 March 1924
A vendre
Pour cause de départ , Mlle Annie Raunier vendrait de gré à gré sa part de maison dhabitation comprenant 5 chambres , cuisine , dépôt et 2 grandes caves , sise au centre de Sierre . Pour renseignements , sadresser à lAgence A . Bornet , à Sierre .

Journal et feuille d’avis du Valais, 20 May 1924
MARIAGES Mottier Alfred dAlfred , de Salvan et Raunier Anna , de Paul , de Cros ( Franco )



Journal et feuille d’avis du Valais, 31 December 1960
C est d . s suitcs d une p . qfìre de Rose , affirmé une poétir-ui . legende , que mnurait , le 29 décembre 1 S 20 , Raincr Maria Rilke . Son chàteau , duquel Valéry disait : « ... pciit tcrriblcmcnt seni , dans un site de montagnes a .-i . - cz tristcs , des clianibrcs antiques ct pensives aux meubles . ombres ; au . ; jours étroits : c . la me scrra . t le cceur » , le chàteau , d . sons-nous , subsistc encore de nos jours . Rcmontez donc ce petit chemin qui seni la mousse ci ics fleurs . Après avoir dépassé une croix de bois , vous longerez Ics murs de pierres d une vigne et , sous un massi ! de verdure , vous ducouvrircz enfin une vle-He bàtissc aux facades lépreuses et trouées dc fenètres allongées , aux pignons crénelés et qui dépassent la toiture . Cest là ... Arrclez-vous ! Le souvenir dc l artiste y est partout . liède , parfumé , comme les vers quil a écrits . Dc là , au pas de promenadc , allez du cóle dc Raregnc . Un ciinctière . Une tombe . Une pierre . El sur cede pierre : « Uose , ó pure contradlction , volupté de nCtre le sommcil de personne , sous ( atri de paupièrcs » .

... Ce que Rainer-Maria Rilke nous propose confine aux mystères mème de notre existence . de nos origines ct de notre fin , de nos- ténebres presentes ct des lumières à venir . La poesie n a pas à expliquer le monili : elle ne peut que suggérer des images d une condition dont nous échappent les raisons dernières ; elle éiablit , entre l arbre et . le rocher , l ceil et la mer , la passerelle fragile d un symbole où s avancc notte pied nu . *** ... r _ il . ee est à Genève , Rilke est attraine un . jour par ses amis Klossowsky dans latelier du peintre Alexandre Blanchet . Il y admire deux vastes compositions , une scène , de Vendanges et une Foire dont le cadre est valaisan . ( Ces deux toiles apparliennent aujourdhui à la collection de M . Oscar Reinhart ; on peut les voir au musée de Winterthour , deuxième éti . ge ) . Le rythme puissant de ces ceuvres frappa beaucoup Ics visiteurs qui ne manquèrent pas de s enquérir des vertus du pays qui les avait suscitèes .

Quelques jours plus lard , en effet , M . et Mme Klossowski ] remontaient la vallèe du Rhòne en compagnie du poète . Cétait le 11 octobre 1920 . Il devait faire très beau . L automne , en ce pays , a souvent des gràecs cxt . rèmes où la douceur le dispute à la ciarle . La lumière , sur les vignes , allume des candélabres de cristal . Le rocher lui-mème shumanìse et . dans le balancaticnt des heures vendangeuses , on decolline la gesle primitive d un peuple adottile à ses travaux vignerons .

*¦ - . * . . . Comment ce vagabond des grands chemins du monde pourrait-il envisager dc se fixer enfin dans une solidale hérissée dàpres montagnes , au cooair d un paysage dont le lumulte le plus apparali semble bannir toute chance dintimité ? N y a-t-il pas contradiction entre l espoir connu d une « maison de campagne fennec où personne ne va plus » et ces rudes pattes striées dc murailles où l effort de lhomme marque si violemment son em . prevn . te ? On imagine , pour compiane aux besoins d une ceuvre inachevée , de doux valonnements , des parcs où passent des jeunes filles mystérieuses , des pièces d eau où vogiicnt Ics cygnes du symbolb-me . Et non lapre calcane où la roche montre partout sa jointxirc , dans la pauvreté . le renoncement et la radesse . Est-ce que les vers

ì-fififif .

interrompili , des Eegies pourraient ici se greffe- sur euxmèmes ? Est-ce que Ics sèvCs retrouveraìcnt dans celie vallèe sauvage le chemin secret des floraisons ? ... Quel pays , cn apparence , est moins rilkèen que

l exacte coupure enlanlee par le Rhòne dans les schistes du Sud ? Ramuz , oui . avait trouve lei une terre à sa mesure , dans laigu de ses angles , le tumulto de ses drames . Mais Rilke ? Et cependant , à _ regarder de . plus près , que de raisons ne déceuvre-t-on jxis d un attaehement qui ne se démentira plus ? Ces « collines qui sentent encore la Gcnèse » ne sont-elles pas faites pour que l ceil d un poète cueille dans leur rythme origine ! des images qui nous relient à la creation tout altière ? Plus làme elaboro de symboles et se purifie dans l exercice de ses dons extrèmes , plus elle tenda revenir qxsx . secrets des existences primitM . es . Le confort , les virtuosìlés matérielles d une civilisation séduisettt surtout les ètres niifs qv . i confondati à jamais le plaisir et le b nheur ... Ici , dans la voix du pàire et du vigneron , s exprxment de vieilles sagesses , d antique : ; recettes , assez méprisées sans doute par les chevaliers du progrès , mais dont fiil . ee a reconnu , jadis , en Russie , le my .-, tere . la simplicité et la profondeur . Parente indér . iable de ces cultures paysannes , nées d une expérience toujours identique de lhomme au contact de la terre , de Veau , de l air , du feu , de la faim , de la peur et de la m irt . Giti , entrant en Valais , tout de marna , le poète pouvait se sentir un peu chez lui .

Car , derrière les apparences un peu lapagcuses , se révèlent à celle Ó 7 ne prodigìeusement sensible à tous les souff . es , des réalités beaucoup plus secrètes . beaucoup plus valables . Que c est beau ! oui , - mais nimporte quel regard mesure cette . splendexir tandis quil faut une attention de toutes les forces du cceur pour percex ; oir le jaxllissement à peine distinct ( Ics voir Ics plus altachantes . Les morts ne c ? sseront jamais de parler mais nous cesscrcns de les entendre quand . nous n aurons plus d orciUes que pour les musiques de l avenir . lincline à croire que plus que la lumière , plus que le spectacle avance au balenìi de la vallèe , ce sont ces « re-connais-sances » , a : i sens clavdélien du terme , qui incitèrcnt le poète à élire sa definitive demeure . SHS | £ t quand je dis « definitive WmtÈM demeure » , je pense aussi bien §§ i | fp e , Muzot quà Rarogne , en effet car le choix du cimetière ne . procède pas d autres raisons que le choix de la tour . En ce pays dont « les prophètes se taisent » , ¦ - s les axxges pourront parler . Dans -5 ce silence où chanient seule : ; Ics

eaux et les cloches , le cri se fera entendre dont lécho , depuis dix ans , s est perdu .

... On sait la part que prit Werner Reinhart à cette fixation du poète dans la Noble Contrée . Sans lui , tout ceci n eùt sans doute pas été possible , sans lui et les soins atlentifs de Mme Wùnderly . Il est donc juste dassocier leurs noms au nom de Mlle Raunier qui , la première , conduisit Rilke dans la maison qui appartenait encore à son pare . Aymsi ^ commence un séjour dà peu près cinq ah : ; , coupé ^ il est vrai , dabsences . Ainsi commencèrent ces journées de solitude et de songe d où allaient naìtre dabord les Quatrains Valaisans , puis les Sonnets à Orphée et Ics dernières Elégies . AinSì aboutissait une longue patience , ainsi l arbre , dans le recueillement des saisons ¦ n . ,-, 1 . tignardes , portali enfin son dernier Valéry a parie , à propos de cette soli- . ...: c u an « abus dintimité avec le silence -, li . àis Rilke n a-t-il pas toujours assale qu une grande ceuvre ne peut nattre que dans des conditions difficiles . Si cette solimele quasi sans fissare laissé transparaitre lrmage de la mort , c est aussi qu elle incline a la viéditalion la plus grave


Excusez le charabia...mais je n'ai pas copié les articles. Il y en a 64 !

J'en déduis que le père d'Annie s'appellerait Paul et qu'il est de Cros.
Que son épouse (la mère d'Annie ?) est veuve en 1917
Última edición por lylybeth el 09 Julio 2020, 05:14, editado 1 vez en total.

lylybeth
female
Mensajes: 1184
Gazette du Valais, 25 December 1900
Bazar Paull Raunier . MARTIGNY

Feuille commerciale de Sierre et du district, 9 December 1921
raunier.JPG

Avis de décès en 1921 mais je n'ai pas retrouvé l'article
Raunier Cécile-Anne , négociante , de Freienbaoh , née en 1863

On connait donc le nom de la mère d'Annie : KELLER Cécile Anne

Excusez moi tout est en vrac !!! Mais il faut dire qu'il y a plein d'articles intéressants.


bp1055
female
Mensajes: 19
Árbol : Gráfico
Ver su árbol genealógico
Bravo Lilibeth ! Sincèrement !
C est passionnant cette histoire!
Le petit fils d Annie sera super content de retrouver ses infos sur sa grand mère, décédée avant sa naissance !
On peut donc penser que la maman d Annie Raunier était Cécile Anne keller et son père Paul raunier originaire de cros
Peut être le fils de Raunier Jean Gabriel et Crassous Marie Oleontine de Cros, et que Paul serait né en Suisse .a confirmer avec les actes à retrouver en Suisse !
Françoise.

lylybeth
female
Mensajes: 1184
C'est fait j'ai trouvé le père !

Paul Bazile né le 04/02/1862 au cros !!!
raunier 05.jpg
https://archives-pierresvives.herault.fr/archive/resultats/etatcivil/n:23?RECH_COMMUNE_Index=1565&RECH_COMMUNE_Libel=Cros+%28Le%29&RECH_DATE_exacte=1862&Rech_typologie%5B0%5D=Naissance&RECH_TYPE=and&type=etatcivil

Mariage le 18/04/1898 à Sierre avec Anne Cécile KELLER.

Donc Annie est sans doute née à Sierre

Youpi, j'ai fait un bon travail matinal



lylybeth
female
Mensajes: 1184
Se pourrait-il que ce soit le Bazar de Loeche les Bains ?
https://www.youtube.com/watch?v=jneKXQevRxI
Adjuntos
bazar.JPG

nbernad
nbernad
Mensajes: 6480
Mariage des grands-parents de Annie, RAUNIER-LAGET en 1852

Montpaon-Fondamente (Aveyron): http://archives.aveyron.fr/ark:/11971/vta5433514acd3f3/daogrp/0/layout:table/idsearch:RECH_4987616f63f0e1a200de6470c803e790#id:1758022446

Attention, le couple RAUNIER-CRASSOUS, parents du marié n'est pas le même que celui que j'avais suivi plus haut
Nadine

"Si la vie est éphémère, le fait d'avoir vécu une vie éphémère est un fait éternel. ": Vladimir JANKELEVITCH
" L'avenir est un présent que nous fait le passé. " André MALRAUX

lylybeth
female
Mensajes: 1184
Je n'ai pas tout suivi Nadine mais en tout cas, on a retrouvé Paul Raunier, le père d'Annie. ainsi que sa mère.

Très gentiment, la dame qui fait les recherches et son ami, m'ont tous les deux envoyé un message perso pour me remercier.

Mais c'est un travail d'équipe, et je leur demande, de mettre un petit message sur le forum. :D

bp1055
female
Mensajes: 19
Árbol : Gráfico
Ver su árbol genealógico
Voilà un message de Jean Mottier pour toute l équipe!

Grand MERCI pour vos recherches et toute la peine que vous êtes données pour me dénicher tous ces renseignements ; c'est bien aimable à vous et je vous en suis reconnaissant.

J'ai eu la confirmation que la maman, de ma grand-mère Annie Mottier Raunier, s'appelait bien Anne Cécile Keller ; on est donc sur la bonne piste 😉

Bien cordialement. Jean Robert Mottier


Merci à Vous tous
Françoise

bp1055
female
Mensajes: 19
Árbol : Gráfico
Ver su árbol genealógico
Voilà un message de Jean Mottier pour toute l équipe!

Grand MERCI pour vos recherches et toute la peine que vous êtes données pour me dénicher tous ces renseignements ; c'est bien aimable à vous et je vous en suis reconnaissant.

J'ai eu la confirmation que la maman, de ma grand-mère Annie Mottier Raunier, s'appelait bien Anne Cécile Keller ; on est donc sur la bonne piste 😉

Bien cordialement. Jean Robert Mottier


Merci à Vous tous
Françoise

Responder

Volver a “Hérault (34)”