Responder

Identification Blason

compagnonjs
compagnonjs
Mensajes: 2
Árbol : Gráfico
Ver su árbol genealógico
Bonsoir
Je chercher à identifier ce blason, découvert au dessus d'une porte fixé dans le mur , dans le petit village de Morville sur Andelle en Normandie . Merci de vos réponses
005.jpg

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Mensajes: 24540
Árbol : No gráfico
Ver su árbol genealógico
Bonjour,

votre demande ne concerne pas les questions techniques diverses liées à généanet.

Je l'ai déplacée dans le forum héraldique.

Puisque vous débutez sur les forums, voici quelques conseils pour bien les utiliser :

https://www.geneanet.org/forum/viewtopi ... 9&t=617246

Cordialement

Brigitte
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

gonsans
male
Mensajes: 640
Bonjour

Ce sont vraisemblablement les armes du seigneur d'Imberville, Garo de la Salle (armoiries parlantes Garro = loup garou) : D'argent à une croix de gueules cantonnée de 4 loups affrontés du même (ou de sable).

Délimitation des terres tant du domaine fieffé que du domaine non fieffé de ladite seigneurie dans la
paroisse de Morville, à l’occasion du procès entre les religieux et M. Garo, sieur de la Salle;
XVIIe siècle – Inventaire des aveux de la terre de Morville; XVIe siècle –
Contrat de fondation de 280 livres de rente par Madame de Garo de la Salle pour l’entretien
d’un vicaire dans l’église de Morville; 2 février 1721..........
Última edición por gonsans el 28 Junio 2020, 15:21, editado 1 vez en total.

gonsans
male
Mensajes: 640
Est-ce que ces Garro/Garo normands ont usurpé les armoiries de la famille béarnaise éponyme ?

GARRO « D'argent à la croix de gueules cantonnée de quatre loups de sable onglés et lampassés de gueules » (LAN)
alias « D'argent à la croix de gueules cantonnée de quatre loups passants et affrontés de sable » (SVN)
alias (ZOLINA en Navarre) « D'argent à la croix de gueules cantonnée de quatre loups de sable » (LAN)

Maison noble citée en 1140 garro (JBO)
La paroisse s'appelait Saint Martin de Garro encore en 1577 ; le nom de Gréciette, quartier de Mendionde, ne fut donné que vers le milieu du XVIII° siècle.
Lors de la guerre du Labourd (1237-1249) menée par Thibaud II roi de Navarre, qui occasionnera des destructions importantes dans tout la province, notamment à Hasparren et à Ustaritz, Gracias Arnalt de Garro,avec ses deux fils Amigot et Petrus, pourtant vassaux du roi d'Angleterre, combattent au côté du roi de Navarre. En représailles, le roi d'Angleterre fera raser le château de son vassal à Mendionde. Les Garro et les Sault, ennemis héréditaires, auront plusieurs conflits armés. Ils se battront aussi contre les Belsunce en 1305.
Aner de Garro est cité en 1149. Bernard de Garro, accompagne Thibaut II à la croisade de 1270. Ils recevront de Charles le Mauvais une maison dans la Navarrerie de Pampelune en 1383. En 1378, Amigot de Garro est apanagé par le roi de Navarre, d'un domaine noble à Ossès (Gaztagnarenea). En 1435, Léon de Garro est pourvu de la vicomté de Zolina en Navarre ; cette branche portera les mêmes armes familiales.
En 1422, Salvat de Garro reçoit de Charles III, roi de Navarre, les dîmes d'Attisane et de Lekorne, en échange, Salvat de Garro lui prête hommage pour l'assister contre tous ses ennemis, sauf contre le roi d'Angleterre qui est le suzerain naturel de la noblesse labourdine.
Saubat de Garro, participe à la guerre civile (1451) navarraise dans les rangs de Gramont. Jérôme de Garro, vicomte de Zolina, épouse Anne de Jassou-Xavier, nièce de saint François Xavier.
Les Garro sont aux côtés des rois de France lors des guerres d'Italie.
En 1554, eut lieu un procès entre les habitants de Mendionde et le seigneur de Garro qui s'opposait à la construction d'un moulin.
En 1626, Aymé de Garro vend la Salle de Gaztanarena d'Ossès aux Vidart-Béhasque.
Marie de Garro, héritière de la seigneurie, épouse en 1641 Salvat d'Urtubie portant les biens et le nom des Garro dans la maison Gamboa-Alzate d'Urtubie. En 1633, Salvat d'Urtubie avait épousé en premières noces, Françoise de Castaignalde ; en est issu un fils André qui continuera la lignée des Urtubie. De la nouvelle union de Salvat d'Urtubie avec Marie de Garro, naît un autre André qui sera à l'origine du lignage des barons de Garro jusqu'au XX° siècle. André de Garro épousera en 1676, Marie de Saint Martin, fille du gouverneur d'Arberoue.
Pierre de Garro, baron de Garro, lieutenant colonel d'infanterie, épouse Marie de Ville ; il décède en 1786 à Gréciette. En 1736, Pierre baron de Garro hérite (même s'il dut sans doute la racheter) de la charge de bailli de Labourd, fonction occupée par André vicomte d'Urtubie. Celui-ci était décédé sans postérité et sa sœur Ursule, hérite certes d'Urtubie, mais elle ne pouvait assumer la fonction de bailli, toujours tenue par la noblesse d'épée.
Laurent de Garro, fils de Pierre, est baron de Garro, bailli du Labourd de 1771 à 1787 et comme tel colonel-commandant des Milices du Labourd. Il épouse en 1766 Marie de Navailles ; puis en secondes noces, il s'allie en 1769 à Jeanne de Logras, fille aînée du marquis d'Olhonce à Caro.
Lui succède Bertrand Joachim Dominique de Garro, bailli du Labourd en 1788, décédé en 1839 à Garro. Il émigre en Espagne lors de la Révolution, où il sert dans l'armée de Saint Simon. Il avait épousé en 1808 Marie Elisabeth Lapeïre et en secondes noces vers 1820, Rose Corisande de Caupenne.
Victor Armand de Garro, est le dernier des Garro, maire de Mendionde durant près de 60 ans, il décède en 1923. Il avait épousé Sophie de Bedorede, puis Irma Louise Marie Faisans ; celle-ci, héritière, meurt en 1925, après avoir déposé les archives des Garro au Musée Basque.

La seigneurie de Garro fut érigée en baronnie en même temps qu'Urtubie était érigée en vicomté en 1654 par Louis XIV.
Au XVI et XVII° siècle, environ 27 maisons de Gréciette, payaient un Cens aux Garro, c'est dire qu'ils possédaient ces propriétés ; s'y ajoutait la dîme de Mendionde auprès d'une centaine de maisons ; à Ossès, ils tiraient profit de redevances seigneuriales liées à la possession de Gaztagnarenea et dues par une trentaine de maisons ; à Bonloc , vingt maisons de « colons » (en 1617) ; à Urt, un moulin et une forge ; les revenus des Garro étaient donc très importants.

*RH *JJ.- Urtubie *LOB *PN *BMB n°137- JB. Orpustan et O.Ribeton *APB
*MG- Tome III *JN *PY- SSLAB-1909

compagnonjs
compagnonjs
Mensajes: 2
Árbol : Gráfico
Ver su árbol genealógico
Bonsoir, Merci de votre réponse , c'est très complexe, et je n'aurai jamais trouvé sans votre aide .Merci infiniment de tous ces renseignements. Amicalement j.Mouchard

Responder

Volver a “Héraldique”