Responder

Temples protestants devenu églises catholiques

jouhanneau
male
Mensajes: 537
Árbol : No gráfico
Ver su árbol genealógico
Aujourd'hui, de passage à Duras en Lot & Garonne j'ai eu la curiosité d'entrer dans l'église, elle se situe dans une rue et dans son alignement et attenante de part et d'autre aux maisons qui la touchent, son aspect est celui d'un temple protestant, ce qu'elle était d'ailleurs de 1611 à 1685. à cette date elle aurait due être démolie comme tout les temples de la région mais elle est devenue église catholique après quelques aménagements.
Je voudrais donc savoir si d'autres temples ici ou ailleurs ont pu échapper à la destruction en 1685?
Cordialement,
MJ.

faba57
female
Mensajes: 16
Árbol : No gráfico
Ver su árbol genealógico
Dans la Drôme, les temples de Ponet ( petit village du diois) et de Poët-Laval n’ont pas été détruits.
Celui de Ponet est utilisé régulièrement pour des concerts ou des expositions, et un musée du protestantisme est installé dans l’ancien temple de Poët-Laval.
Il y en a certainement quelques autres?
Cordialement

jouhanneau
male
Mensajes: 537
Árbol : No gráfico
Ver su árbol genealógico
faba57 escribió:
17 Septiembre 2019, 22:16
Dans la Drôme, les temples de Ponet ( petit village du diois) et de Poët-Laval n’ont pas été détruits.
Celui de Ponet est utilisé régulièrement pour des concerts ou des expositions, et un musée du protestantisme est installé dans l’ancien temple de Poët-Laval.
Il y en a certainement quelques autres?
Cordialement
Bonjour et merci pour votre réponse, il serait intéressant en effet de recenser ces temples qui ont échappé à la destruction des années 1675/1685.

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Mensajes: 21288
Árbol : No gráfico
Ver su árbol genealógico
Bonjour,

Il y a un temple du Luberon qui est devenu une église mais je ne me souviens plus ............:oops:

Pour tout renseignement :

https://www.vaudoisduluberon.com/

Il y a aussi dans les Bouches du Rhône, la ville de Velaux (extrait de ma chronique sur les vaudois) :

"En 1685, le temple devient une église catholique. C'est ce qui sauva le bâtiment de la destruction, unique témoignage d'un temple vaudois. Les catholiques ajoutèrent au bâtiment un clocher, une statue"

Brigitte
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

hmag
hmag
Mensajes: 115
Árbol : No gráfico
Ver su árbol genealógico
A Vialas (Lozère), le temple, bâti en 1612 sur plan rectangulaire, avait commencé à être détruit, mais finalement, il a été transformé en église en 1686, par adjonction d'une abside, d'une nef voutée et de 6 chapelles. En 1804, il a été restitué aux protestants. Ce temple d'origine a donc l'aspect d'une église....

ttjeri
ttjeri
Mensajes: 1597
Árbol : No gráfico
Ver su árbol genealógico
Bonjour

à Mazamet (81) on a construit une église sur l'emplacement du temple... avec les pierres de ce dernier.

Cordialement,

TT

laeti36
laeti36
Mensajes: 62
Árbol : No gráfico
Ver su árbol genealógico
Bonjour,

En Alsace, nous avons encore des églises simultanées. Sur un même lieu, vous avez les catholiques et les protestants qui viennent pratiquer leur culte. Ces églises sont encore activité.

Cordialement.

L.

fvielfau
fvielfau
Mensajes: 8858
Árbol : No gráfico
Ver su árbol genealógico
laeti36 escribió:
09 Diciembre 2019, 14:26


En Alsace,
bonsoir

en Alsace, au rattachement de 1648, par les traités de Westphalie, la libre pratique de la religion a été maintenue et n'a pas été remise en question par l'Edit de Fontainebleau
c'est pour cela que c'est la seule région de France à avoir des temples et synagogues avant la Révolution et le rattachement du Comtat Venaissin.

F.

dbassanobarat
female
Mensajes: 1411
Árbol : Gráfico
Ver su árbol genealógico
@ FFielvau: Bayonne (Saint-Esprit) entre 1492 et la Révolution il y avait des lieux de culte juifs,des synagogues à Bayonne sur la rive droite de l'Adour à Saint-Esprit, des cimetières juifs à Saint-Esprit, Peyrehorade (il y en avait trois dont un toujours accessible à côté d'Aspremont), La Bastide Clairance.
Sur les registres BMS de la région on trouve des noms avec "de la nation portugaise", ou même "Juif de Saint-Esprit".
La communauté n'était pas "interdite" officiellement, les marchands commerçaient, des accords étaient passés avec les corporations, le édiles de la ville, il y avait seulement la fiction de la "nation portugaise" mais pas d'exclusion, ni d'ambiguité et encore moins d'auto da fè.
Tout le monde savait à quoi s'en tenir et l'Inquisition n'existait pas sur le territoire français pour les "relaps". les archives de Bayonne ont des actes qui en parlent de façon ouverte : quittances, etc...
La communauté a migré vers Bordeaux et Amsterdam pour des raisons économiques et non de persécution et ils nous ont laissé... le chocolat.
Donc il n'y a pas que l'Alsace et le Comtat, il y avait aussi Bordeaux et avant le cours de l'Adour .Les premiers députés juifs Français sont ceux de l'Assemblée constituante et ils viennent de Bordeaux où ils ont été élus.
Cordialement
Dominique

Responder

Volver a “Généalogie protestante”