Página 2 de 2

Re: Recherche acte de naissance d'Abraham GUILLOT

Publicado: 17 Febrero 2019, 10:53
por novice
bricor escribió:
16 Febrero 2019, 20:51
novice escribió:
16 Febrero 2019, 20:09
Avant de rechercher la naissance il vaudrait mieux chercher le mariage. Vous recherchez sur le registre protestant si vous ne le trouvez pas regardez l.e registre catho

Cordialement

Marcelle
Vous parlez du mariage qui a précédé le baptême de 1663 ?

Les protestants ne pouvaient pas se marier en 1711 sauf en ayant abjuré la religion RPR et en revenant dans le giron de l'église catholique.
Je me suis "embrouillée"
Le mariage Abraham Guillot avec Anne Verger a bien eu lieu le 26/11/1711 à Mortagne sur Gironde :BMS 1686/1740 page 170
http://archinoe.net/v2/ad17/visualiseur/registre.html?id=170034638.
L'acte ne donne pas l'identité des parents. Il faudrait rechercher un contrat de mariage éventuel pour avoir la filiation.
Un frère Jean se marie le même jour.
Cordialement
Marcelle

Re: Recherche acte de naissance d'Abraham GUILLOT

Publicado: 17 Febrero 2019, 10:57
por bricor
aucune remarque du curé concernant l'appartenance passée à la religion RPR, le couple a sans doute abjuré bien avant le mariage.

On peut aussi, avec un peu de chance, trouver les listes d'abjurations.

Re: Recherche acte de naissance d'Abraham GUILLOT

Publicado: 17 Febrero 2019, 12:25
por j10778
bricor escribió:
17 Febrero 2019, 10:57
aucune remarque du curé concernant l'appartenance passée à la religion RPR, le couple a sans doute abjuré bien avant le mariage.

On peut aussi, avec un peu de chance, trouver les listes d'abjurations.
Merci beaucoup pour votre ardeur et énergie pour trouver ces GUILLOT de Saintonge.
Un Abraham GUILLOT est l'initiateur du projet de construction du temple de Mortagne-sur-Gironde (Mortagne à l'époque). Ce temple a été inauguré en 1836, c'est le pasteur CROTTÉ de Pons qui en parle dans son ouvrage : Histoire des églises réformées de Pons, Gemozac, et Mortagne, en Saintonge:
../..d'élever dans le bourg de Mortagne un sanctuaire plus digne de la majesté du culte. Monsieur Abraham Guillot, membre du consistoire général et digne descendant d'une famille qui, depuis l'établissement delà Réforme, s'est toujours fait remarquer par sa piété et son attachement à l'Evangile , déploya dans cette circonstance un zèle et un dévouement dont l'Eglise doit conserver un souvenir re- connaissant. Il fit appel à la générosité des fidèles de son Eglise qui souscrivirent une somme considérable. Il sollicita et obtint un secours du conseil municipal dont il fai- sait partie. Le vénérable consistoire de Saintes seconda.
un zèle si louable en demandant, à son tour, des subsides au département et au gouvernement. Un terrain fut acheté au centre du bourg de Mortagne. Un temple d'une élégante simplicité , mais auquel les faibles secours accordés en général parle gouvernement ne permirent pas de donner toute la grandeur convenable, y fut construit et la dédicace s'en fit le 28 octobre 1836 , par les soins de M. Feyne, président du consistoire général ; de M. Feyne fils , pasteur a Jonzac, et de l'auteur de ce petit ouvrage , qui était alors suffragant de Monsieur le pasteur Marchand. Chose remarquable ! l'édifice actuel, ainsi qu'il a été constaté après l'achat du terrain, se trouve construit sur l'emplacement qu'occupait l'ancien temple détruit quatre années avant la révocation de l'édit de Nantes.
Le respectable M. Abraham Guillot, à la persévérance duquel on doit la possession de cette maison de prière, ne jouit pas longtemps du fruit de ses peines et de ses efforts.
Il venait d'obtenir un cimetière pour ses coreligionnaires de Mortagne et des environs, .lorsqu'une cruelle maladie l'enleva à sa famille et à ses nombreux amis. Sa tombe fut la première qui s'éleva dans ce nouvel asile des morts.
Son frère et son fils., MM. Daniel et Félix Guillot, marchent dignement sur ses traces. Le premier comme ancien du consistoire général de Saintes , le second comme diacre, continuent puissamment à maintenir l'ordre et l'harmonie dans une église dont les membres sont éloignés de leur pasteur de quatre et même de cinq fortes lieues de pays (1). N'oublions pas, en terminant cette notice, de signaler un nouveau bienfait d'un descendant d'une famille connue par son attachement à l'Eglise Réformée et par sa bienfaisance. M. le chevalier Bernard de Luchet , riche propriétaire des environs de Saint-Seurin, mais qui habite ordinairement Paris , a donné dernièrement des rideaux, au nouveau temple , et quatre grands tableaux sur lesquels se trouvent tracés les dix Commandements de Dieu, l'Oraison Dominicale , le Symbole des apôtres et les passages de l'Ecriture Sainte qui établissent principalement notre foi.

Re: Recherche acte de naissance d'Abraham GUILLOT

Publicado: 17 Febrero 2019, 14:18
por j10778
Je viens de collecter un acte de naissance du couple Abraham GUILLOT - Jeanne MAURIN (non mariés) :
Marie qui est née le 25 février 1758 à Saint-Seurin d'Uzet.
Je n'ai pas vérifié l'information.

Désolé, c'est une erreur de ma part, c'est son futur, Pierre MOREAU qui est né à cette date et dans ce lieu ! GRRRRRR !!!!